Photos-génèse-01
CONTEXTE DE L’ACTION

 Le patrimoine baroque des communautés de montagne constitue une ressource culturelle de premier ordre à l’échelle du Massif des Alpes françaises. Il participe à l’identification et à la représentation qui fondent la reconnaissance d’un territoire et son appropriation par les populations. Il s’inscrit également dans une logique de diversification de l‘offre touristique.

La Fondation Facim, action culturelle internationale en montagne, soutenue par le Département de la Savoie, pilote une opération inter espaces valléens et interrégionale de valorisation culturelle, artistique et touristique du patrimoine baroque des hautes vallées des Alpes françaises qui se traduit par la mise en œuvre d’un programme d’actions entre l’automne 2018 et 2020, Escapades baroques dans les Alpes.

Soutenue par l’Union européenne (POIA-FEDER), l’Etat (CIMA-FNADT) et les trois départements (Haute-Savoie, Savoie et Alpes maritimes), et mise en œuvre avec l’appui technique des deux régions, la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes, cette opération sera conduite avec les acteurs de la protection et de la valorisation des sites culturels baroques, au premier rang desquels les propriétaires et gestionnaires, sur trois territoires alpins : le Pays du Mont-Blanc, les Hautes vallées de Savoie (Maurienne, Tarentaise, Beaufortain et Val d’Arly – Savoie) et les vallées de la Roya et Bévéra (Riviera française).

L’opération prendra appui sur les dispositifs structurants de valorisation des sites culturels baroques existants sur ces territoires (Sentier du baroque, Chemins du baroque ou encore Route du baroque) mais aussi sur les nombreuses initiatives réalisées et en cours de réalisation (dispositifs d’ouverture, outils de valorisation, festivals de musique, événements ….).

 

OBJECTIFS ET RDSULTATS ATTENDUS
  •  Gagner en lisibilité et en cohérence en fédérant une offre d’itinérance trop éclectique dans ses propositions, à partir des sites baroques dont l’accessibilité est aujourd’hui aléatoire.
  • Elargir les publics en ciblant les groupes d’enfants, les familles et les tribus intergénérationnelles, les clientèles potentielles de la montagne (en priorité de nouvelles clientèles françaises et internationales).
  • Soutenir les stratégies territoriales de diversification touristique portées par les territoires intercommunaux en travaillant en réseau avec les forces du territoire.

Les résultats attendus doivent se traduire par un renforcement de la fréquentation estivale de la montagne, une hausse du nombre d’entrées dans les sites, et des nuitées générées par des séjours en itinérance. Ces résultats seront le fruit d’une élaboration collective et coordonnée (conception/diffusion/promotion) d’une offre touristique de découverte immersive,  privilégiant une approche expérientielle du visiteur associant le baroque dans toutes ses dimensions, créatives, culturelles et patrimoniales (mais aussi comme émanation  d’un territoire : «  c’est ici et nulle part ailleurs »), ouvert sur d’autres thématiques et pratiques.

Photos-génèse2-01
PROGRAMME DETAILLE DES ACTIONS
 Un travail éditorial et de mise en récit

 Animé par un coordinateur éditorial, avec l’appui d’experts en patrimoine, en tourisme et en communication, ce travail prendra la forme :

  • De l’exploitation des travaux de recherche en ethnologie, histoire et histoire des arts, sur l’art baroque des montagnes alpines et de ses sites
  • De la réécriture des contenus à destination des publics sur l’art baroque, à partir de ces travaux scientifiques vulgarisés et illustrés
  • De la traduction de ces contenus en plusieurs langues
  • De la création de ressources médias (images / vidéo / son) pour accompagner ces contenus
  • L’ensemble sera mis en ligne sur une plateforme hébergée par le site web de la fondation, renvoyant sur les sites des partenaires opérationnels et institutionnels
Un programme de professionnalisation des acteurs de la médiation du patrimoine culturel

La crédibilité du renouvellement de l’offre de découverte de l’art baroque des montagnes alpines françaises reposera sur la parfaite fidélité scientifique des offres à ce courant culturel, historique et artistique. Un accompagnement des professionnels (guides du patrimoine agréés, accompagnateurs en montagne spécialisés dans le domaine culturel) pour la création ou le renouvellement d’une offre de tourisme culturel autour des arts baroques sera mis en place. Cette action prendra appui sur des modules en salle. Quatre journées sont prévues en deux sessions, pour une quarantaine de professionnels.

 La construction d’offres de découverte, marqueur de l’action interrégionale
  • Des commandes artistiques passées à des artistes viendront renouveler l’approche du patrimoine baroque. Leur diffusion enrichira la programmation culturelle annuelle et les outils numériques existants (création d’un spectacle dans l’espace public au cœur des villages, commande d’une œuvre musicale, film d’animation…).
  • Deux parcours de jeux scénarisés en autonomie pour les familles seront réalisés sur deux itinéraires existants (un en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et un en région Auvergne-Rhône-Alpes), co-construits dès le départ avec les principaux acteurs (à commencer par les offices de tourisme). La conception de ces parcours de jeux sera confiée à un artiste. Des supports papiers et numériques seront utilisés (la mutualisation avec des applications existantes sera recherchée).
Une communication commune

Cette communication commune donnera de la lisibilité à ce patrimoine et à l’offre de découverte,  à l’échelle alpine et au-delà, au travers de :

  • La création d’une identité graphique commune (et des déclinaisons print)
  • L’édition de supports papiers les plus adaptés au contenu et aux clients visés
  • La réalisation de teasers vidéo des activités et rendez-vous de la programmation et d’un film promotionnel Escapades baroques dans les Alpes
  • La mise en place d’une campagne médiatique avec l’appui des deux CRT et de Savoie Mont Blanc tourisme.
  • Le renforcement de la collaboration avec le système d’information Apidae, dans l’objectif d’alimenter un agenda culturel des arts baroques des montagnes alpines françaises sur l’ensemble des territoires. Un espace collaboratif dédié aux professionnels partenaires du projet sera prévu sur cette plateforme.
L’atelier, un séminaire professionnel 

Animation d’un espace contributif et de partage d’expériences autour de la construction des offres de découverte du patrimoine baroque, de son environnement et de sa mise en tourisme

Animée par la Fondation Facim, cette dynamique prendra la forme d’un séminaire de travail annuel (1,5 jour) regroupant les acteurs clés des espaces valléens (animateurs des espaces valléens, chargés de missions des partenaires institutionnels…) et selon le contenu, des partenaires techniques opérationnels (offices de tourisme…) et institutionnels (les deux CRT, Grandes traversée des Alpes, Savoie Mont Blanc tourisme, les trois CDT/ATD). L’atelier permettra d’échanger, de capitaliser, de diffuser les résultats, rendant possible l’appropriation de la démarche par une dynamique de travail entre les espaces valléens du massif des Alpes. Le nombre de participants sera limité entre 20 et 25 participants par session, obligatoirement issus des deux régions (à l’exception de la première session élargie).

Une animation territoriale assurée par un expert en ingénierie touristique à l’échelle de chaque espace valléen

 Impulsée et pilotée par la Fondation Facim et chacun des espaces valléens, cette animation territoriale  associera les acteurs engagés dans la valorisation culturelle et artistique de ces églises. Il s’agit d’aller jusqu’à la construction de nouvelles offres, appuyées sur les sites baroques et ouvertes sur d’autres thématiques et pratiques, notamment celles des itinérances douces particulièrement propices à l’expérience de découverte immersive et répondant à une très forte demande actuelle, qui se consolidera et s’amplifiera dans les années à venir.

La Fondation Facim se propose d’accompagner ce travail par :

  • Les apports des séminaires (cf l’atelier – ci-dessus)
  • La participation de son équipe technique
  • La mission confiée à un expert en ingénierie touristique d’accompagner plus en profondeur trois espaces valléens volontaires (a minima un par région) jusqu’à la production de trois à cinq produits séjours d’itinérances immersives du territoire valléen, à partir du baroque.

Cette animation territoriale s’appuiera sur un diagnostic de l’offre, de la demande des publics et de la formulation du positionnement du territoire et l’expression de ses valeurs propres. La vente de ces séjours via une plateforme de commercialisation en ligne est recherchée.

Ce travail à pour objectif la proposition aux publics d’une programmation annuelle, varié et de qualité, grâce à la diffusion, la plus large possible à l’échelle des territoires et de la destination touristiques Alpes, de ces offres nouvelles élaborées avec les acteurs des espaces valléens et à un niveau interrégional (commandes artistiques et parcours jeu), conçues par la fondation le temps du projet.

La capitalisation de l’expérience

La capitalisation de l’expérience permettra sa reproduction par d’autres territoires, sur les deux régions. Un carnet de bonnes pratiques à l’attention des porteurs de projet potentiels sera rédigé par la Fondation Facim et les experts mobilisés, à partir du travail avec les espaces valléens (cf ci-dessus).

PILOTAGE ET GOUVERNANCE
Pilotage

 Le suivi de l’opération sera réalisé par la Fondation Facim (pilotage, organisation des activités, coordination, appui aux partenaires impliqués dans les espaces valléens, suivi administratif et financier). L’équipe projet sera constituée d’un chargé de mission spécifiquement recruté sur le temps de l’opération et de l’équipe permanente.

Une gouvernance partagée

 La gouvernance se mettra en place à l’échelle du massif par :

  •  Un comité de pilotage

Animé et préparé par la Fondation Facim, le comité de pilotage est composé des partenaires institutionnels (Etat / commissariat de massif, les deux Régions, les Départements de la Savoie et Haute Savoie via le Conseil Savoie Mont Blanc et le Départements des Alpes maritimes). Son objet sera de faire état de l’avancement du programme aux regards de ses résultats attendus. Il se réunira une fois par an en 2019 et 2020.

  • Un comité technique

Animé et préparé par la Fondation Facim, le comité technique est composé des partenaires opérationnels et techniques (Etat / commissariat de massif, les deux Régions, les Départements de la Savoie et Haute Savoie via le Conseil Savoie Mont Blanc et le Départements des Alpes maritimes). Il se réunira une fois par an. Son objet est de favoriser la transversalité entre les différents volets et échelles d’actions de l’opération. Il se réunira une fois par an en 2018, 2019 et 2020.

 Le suivi du projet sera réalisé par la Fondation Facim : pilotage, organisation des activités, coordination, appui aux partenaires impliqués et aux espaces valléens, suivi administratif et financier. L’équipe projet sera constituée d’une chargée de mission spécifiquement recrutée le temps de l‘opération et de l’équipe permanente.

Animées par la fondation, deux instances seront constituées pour le temps du projet et regrouperont des représentants des deux régions et des financeurs de l’opération (l’Union européenne, l’Etat / commissariat de massif et les trois départements) :

  •  Un comité de pilotage dont l’objet est de faire état de l’avancement du programme aux regards des résultats attendus. Il se réunira une fois en 2019 et une fois en 2020.
  • Un comité technique dont l’objet sera de favoriser la transversalité entre les différents volets et échelles d’actions de l’opération. Il se réunira une fois par an.
Photos-génèse3-01